Super Mystère SMB2

Super Mystère SMB2

Historique :

Le Super Mystère modèle B2 (chasseur à aile en flèche) a effectué son premier vol le 26 février 1957. Cet appareil est entré en service au sein de la 5ème, 10ème et 12ème escadre de chasse de l’Armée de l’Air.

Le SMB2 a été le premier appareil de série produit en Europe de l’Ouest, a passer le mur du son en vol horizontal. Il était équipé d’un turboréacteur SNECMA 101G-2 ou 101G-3, lui permettant une vitesse de 1.040 km/h et un plafond de 10.000 m.              

Son armement comprenait 2 canons DEFA de 30 mm et une capacité de charges extérieures pouvant comprendre 2 missiles Sidewinder, 2 bombes de 400 à 500 kg et 2 pods lance-roquettes.

Les dimensions de l’appareil étaient les suivantes : envergure 10,52 m, longueur 14,13 m et hauteur 4,55 m. Le SMB2 a été produit à 180 exemplaires par Dassault ; 24 d’entre eux ont été exportés en Israël et engagés au feu en 1973 lors de la Guerre du Kippour.

Les appareils israéliens étaient motorisés avec un turboréacteur sans post-combustion Pratt & Whitney J52-P-8A. En 1977, 18 unités de ces appareils seront revendues au Honduras et voleront jusqu’en 1989.

L’origine de cette épave est incertaine. En janvier 1969, deux appareils se seraient heurtés en vol à proximité de l’île de Porquerolles. A l’issue de la collision, le premier appareil vola en éclat, tandis que le second descendit presque intact vers le cap Estérel.

Peu après avoir été renfloué par la Gabare La Fourmi, le SMB2 fût définitivement coulé au large du cap Cepet. et la proue se fracasse sur un écueil rocheux.

Description :

Le site est très exposé au vent d’Est . Un courant d’Ouest est souvent présent.

Le SMB2 est presque intact avec 12×12 m de dimensions. L’avion est posé sur le dos par 48 mètres de fond.

Il est orienté Est-Ouest. Le nez est cassé et peu identifiable (entrée d’air). Il en est de même pour l’empennage.

Un aérofrein bouge encore sous la queue. Les trappes du train d’atterrissage principal sont fermées.

Type de Plongée : Epave Avion                        

Profondeur : 48 mètres

Niveau 3 minimum

Temps de Navigation : 20 minutes

Faunes et Flores : Une épave très riche en faunes et en flores, peu plongée.

Trois Homards habitent les lieux avec de belles Langoustes. En observant attentivement les différents trous de l’avion, on peut y apercevoir de nombreux Congres et Murènes.

Un gros Chapon cohabite avec deux belles Mostelles.

Un gros Congre au diamètre impressionnant niche dans l’emplacement du réacteur, avec parfois à ses côtés un autre plus petit spécimen.

A la descente, sur les ailes on aperçoit de nombreux Rougets alignés.